Témoignage d’un BA : Catherine DELCROIX (ENSTA 1973)

Pourquoi ai-je décidé de devenir business angel, et plus précisément, ai-je choisi de le faire au sein du réseau des Business Angels des Grandes Ecoles ?

Etre business angel, c’est avant tout financer sur ses fonds propres des startups en phase d’amorçage, période très délicate dans la vie de ces jeunes sociétés, mais aussi leur apporter une expertise pour les accompagner dans leurs décisions stratégiques.

Ingénieur de formation, au cours de ma carrière de dirigeante dans l’ingénierie et l’énergie, j’ai toujours eu une approche managériale basée sur la transformation et l’amélioration de nos métiers, et la création de valeur associée. La curiosité et l’écoute sont à mes yeux des vertus cardinales. Conduire ses équipes à bien identifier et anticiper les besoins des clients et leur évolution, à analyser la concurrence, à introduire dans les produits ou prestations les innovations technologiques ou règlementaires qui amélioreront leurs performances, en résumé, à « avoir toujours un coup d’avance » sont des éléments de succès. J’ai eu la chance, tout au long de ma carrière, de devoir comprendre les procédés et les enjeux technico-économiques des industriels qui étaient mes clients. Je suis aussi toujours restée en contact avec mon école d’origine, participant souvent à des jurys dans les domaines de l’innovation ou de la prise de décision.

Quand j’ai décidé de prendre ma retraite, j’ai eu envie de partager mon savoir et mes compétences, mais aussi de continuer à satisfaire cette curiosité qui m’avait toujours guidée. J’ai donc choisi de m’intéresser à l’innovation et à la création de startup, et d’aider les jeunes entreprises. J’ai regardé quelques réseaux de business angels et mon choix s’est vite porté sur BADGE, pour la taille du réseau et les compétences qu’il fédère dans les phases d’instruction, de closing et d’accompagnement.

Il y a relativement peu de temps que je suis business angel, j’ai déjà participé à de nombreuses instructions menées en équipe, et suis membre du comité stratégique de plusieurs startups.
Aujourd’hui, la concurrence est très forte entre les startups, nombreux sont les entrepreneurs à vouloir faire aboutir leur projet, et je m’en félicite. En contrepartie, les modes de financement et les programmes d’aide sont pléthoriques. Notre mission est de sélectionner les meilleures équipes, et les meilleurs projets en phase d’amorçage, de mettre à leur service les nombreuses compétences du réseau pour les accompagner pendant la phase de levée de fonds, pour conclure avec elles un pacte équitable, et pour les suivre et les conseiller pendant leurs premières années d’existence. Les fondateurs et leurs équipes doivent faire preuve d’une disponibilité permanente au changement et à la croissance, et, pour eux, partager l’expérience multiple des business angels de notre réseau est un atout supplémentaire.

En conclusion, je prends beaucoup d’intérêt et de plaisir à ce rôle de business angel !

Catherine DELCROIX, ENSTA 1973
Administrateur des Business Angels des Grandes Ecoles